Electricité : EDF va récupérer près d’un milliard d’euros auprès de ses clients

Share Button

ELECTRICITE : Pilule amère pour les clients EDF soumis aux tarifs réglementés


C’est la deuxième fois que pour plus de 28 millions de clients, un rattrapage des prix sera appliqué par EDF. Cette fois-ci, la facture sera salée :  un montant total estimé par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) à près d’un milliard d’euros.

Ce rattrapage concerne les prix du kWh pratiqués entre le 1er août 2014 et le 31 juillet 2015 et découle de la décision prise mi-juin par le Conseil d’Etat d’annuler 2 arrêtés qui avaient entraîné un gel puis une hausse de 2,5% des tarifs réglementés le 1er novembre 2014, cette dernière ayant été  jugée insuffisante.

998 millions d’euros de rattrapage

Selon la CRE, le rattrapage s’élèvera à un montant global de 814 millions d’euros pour les particuliers. Il sera réparti sur 18 mois pour étaler son impact sur la facture des consommateurs.

Pour les professionnels, le rattrapage atteindra 184 millions d’euros.

Au total, le rattrapage atteint donc 998 millions d’euros.

Notons au passage que les clients qui ont quitté le tarif réglementé avant le 1er août 2014 ne sont pas concernés par ce rattrapage.

Ce rattrapage tarifaire est donc une manière originale de récompenser la fidélité des clients !

 


Si vous avez un commentaire à apporter, vous pouvez utiliser le formulaire situé tout en bas de cette page


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 thoughts on “Electricité : EDF va récupérer près d’un milliard d’euros auprès de ses clients”

    1. Bonjour,
      L’explication est malheureusement simple : le gouvernement français de en place en 2014 a décidé de limiter l’augmentation tarifaire du tarif réglementé, pourtant définie par une formule de calcul validée par l’Etat. Cette décision a été attaquée et il a été décidé de revenir à l’augmentation initiale. Bien entendu, les fournisseurs vendant au tarif réglementé sont doublement gagnants : à court terme, ils ont pu conserver leurs clients face à leurs concurrents, et à moyen terme, cela leur permet d’engranger de nouveaux bénéfices. En revanche, le calcul est moins judicieux à long terme, car cela décrédibilise ces grosses sociétés et créé un courant revanchard de la part des clients qui comprennent qu’ils se sont faits duper pour la seconde fois (car nous en sommes au 2e rattrapage en 2 ans).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *