Formation : optimiser ses contrats électricité

Share Button

Les bases indispensables que vous devez connaître pour réduire le budget électricité de votre entreprise.

Formation  sur 2 jours ( 14 heures), destinée à tous les professionnels : entreprises privées, collectivités locales, gestionnaires de syndics de copropriété, bailleurs sociaux, …

Faut-il être polytechnicien, centralien ou énarque pour arriver à comprendre quelque chose à une facture d’électricité ? C’est souvent la question que l’on me pose. Je vous rassure : même un élève sortant d’une de ces prestigieuses écoles françaises ne pourra pas y comprendre grand chose sans une solide formation. Et encore !

Cette complexité s’explique sans doute par une particularité propre à cette énergie : l’électricité ne se stocke pas. Les producteurs et les gestionnaires des réseaux de distribution doivent donc en permanence équilibrer la production et la consommation du mieux qu’ils peuvent. Les règles de facturation cherchent donc à inciter les consommateurs à étaler leur soutirage d’électricité tout au long de l’année, 24 heures/24 pour éviter les pointes de consommation.

Connaitre ces règles est un moyen très efficace de réduire son budget électricité à peu de frais.

Pourtant, l’optimisation de contrat électricité est sujet est très mal maitrisé par la quasi-totalité de professionnels de l’électricité, quels qu’ils soient. D’abord, parce que l’information est segmentée –Chacun détient un bout d’information sans disposer d’une vision globale. Ensuite parce que peu d’acteurs de ce marché très lucratif ont intérêt à optimiser les contrats qu’ils proposent.

La fin des tarifs réglementés en France à mis un coup de projecteur sur des contrats électricité dont la plupart des professionnels (entreprises, collectivités locales, administrations, gestionnaires d’habitats collectifs, …) ne se souciaient pas jusqu’à présent : l’année 2015 a mis fin à 70 ans de monopole et de tarifs régis par l’Etat, et marque un changement majeur dans le rapport des professionnels à cette énergie. Depuis le 1er janvier 2016, l’électricité se négocie donc par périodes de 1 à 3 ans.

Le moment est peut-être venu pour vous d’apprendre les tenants et aboutissants d’une négociation efficace. Comme je l’écrirai souvent sur mon blog choisir-son-fournisseur-electricite.com, négocier son électricité ne se limite pas à négocier un prix du kWh et le montant d’un d’abonnement.

Utiliser les « règles du jeu », différentes selon la couleur de vos compteurs, deviendra à partir de maintenant un enjeu majeur pour limiter les hausses de votre budget électricité dans les années à venir*.

Bienvenue dans l’univers de l’optimisation de contrats électricité !

Christophe CROCHU

*Les hausses ne viendront pas que de l’augmentation du prix du kWh. Les taxes vont également augmenter fortement dans les prochaines années. De nouvelles taxes seront également crées. EDF et la CRE (commission de régulation de l’Energie) ont déjà écrit qu’ils prévoient des hausses de l’ordre de 30% d’ici à 2017 et 50% d’ici à 2020 à l’heure où j’écris ces lignes.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *