Faut-il avoir peur de changer de fournisseur d’électricité ?

Share Button

Lorsque je parle de quitter EDF pour un fournisseur d’électricité concurrent, j’entends souvent une certaine inquiétude de la part de mes interlocuteurs, en particulier concernant la qualité de service en cas de panne d’électricité. Il est vrai que nous avons été habitués à acheter notre électricité à une société en situation de quasi-monopole pendant près de 70 ans, et que la disparition des tarifs réglementés pour les compteurs jaunes et verts demande une adaptation à un nouveau contexte concurrentiel. De plus, l’expérience de la téléphonie, bien qu’elle ait été opérée dans un contexte très différent, reste souvent dans la mémoire de nombre d’entre nous. Moi y compris !

Comment est organisé le marché de l’électricité français ?

Pour préparer l’ouverture à la concurrence, l’Etat français a décidé de séparer les activités de vente du kWh électrique et de gestion du réseau électrique. Un ensemble de directives européennes et leur transpositions en droit français ont déréglementé le secteur. Dans ce but, elles ont progressivement imposé :

  • la création de 3 entités distinctes pour le transport haute tension (RTE), la gestion du réseau (ERDF), et la fourniture d’électricité (EDF).
  • une ouverture totale à la concurrence des activités de production et de fourniture d’électricité.

ERDF est né de cette décision le 1er janvier 2008, et est aujourd’hui une entité totalement séparée juridiquement d’EDF.

EDF est-il prioritaire sur les autres fournisseurs d’électricité en cas de panne ?

La crainte la plus importante des clients concerne la gestion des pannes d’électricité.

Souvent, on me demande si ERDF privilégie les clients EDF.

La réponse est NON.

J’en ai eu la confirmation au travers d’échanges que j’ai eus avec des interlocuteurs d’ERDF. Pour eux, leur client, ce n’est pas EDF, mais le consommateur. J’ai pu en avoir la preuve matérielle à de nombreuses reprises. Je peux même dire aujourd’hui qu’avoir l’étiquette EDF n’est pas la garantie d’être mieux servi qu’un autre, au contraire. J’en veux d’ailleurs pour preuve que j’obtiens souvent des réponses beaucoup plus rapidement de la part d’ERDF qu’un agent EDF, en particulier pour obtenir les points 10 minutes de mes clients.

En réalité, en cas de panne sur le réseau électrique, le numéro de téléphone figurant sur les facture d’EDF et des fournisseurs d’électricité concurrents est exactement le même : celui de l’agence ERDF locale.

Aussi, en cas de panne, il ne peut y avoir aucun filtre.

Conclusion

Si vous souhaitez opter pour un autre fournisseur d’électricité qu’EDF, vous pouvez le faire en toute tranquillité. Cela ne signifie pas que je vous encourage à quitter EDF. Cela signifie simplement que le critère de la qualité de service de dépannage n’est pas pertinent.

En revanche, comparer le budget global de votre facture à iso-consommation, s’intéresser au méthodes d’indexation des tarifs, à la durée d’engagement ou aux petites lignes des conditions particulières des contrats électricité sont eux, très pertinents.

Je vois encore trop d’entreprises attirées par des contrats très défavorables pour leurs intérêts. Hier encore, j’alertais juste à temps un client qui s’apprêtais à signer un contrat ARENH, avec tacite reconduction et mentionnant des puissances souscrites qui ne correspondent pas à la puissance de son compteur.

 

J’espère que cet article vous aura rassuré.

Si vous avez des commentaires à apporter à cet article, n’hésitez pas laisser un commentaire ci-dessous :

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *