Simulations de TURPE électricité : le grand n’importe quoi !

Share Button

J’étais hier soir au téléphone avec un client complètement perdu. Celui-ci demandait des informations claires à son fournisseur pour savoir combien il paierait en définitive avec les offres de marché qu’on lui proposait. Lorsque le client m’a montré le calcul du TURPE, j’en suis tombé de ma chaise !

Les 2 “erreurs de calcul” habituels du fournisseur en question sont d’oublier de comptabiliser, soit la composante variable de soutirage, soit la composante de gestion, cela varie d’un commercial à l’autre. Cela engendre en général des calculs plutôt flatteurs pour les offres de ce fournisseur par rapport à celles de ses concurrents (voir mon article : “offres électricité EDF : soyez vigilants !”).

Mais dans le cas d’hier, même si le commercial a évidemment écrit la phrase « l’estimation de l’acheminement est donné à titre indicatif et non contractuel”, je ne crois pas que cela permette d’écrire n’importe quoi. En l’occurrence, je crois que nous touchons ici la limite de la tromperie.


 

Exercice pratique

Le client est en contrat jaune UL. Les puissances souscrites sont 0/0/0/156/156 (P/HPH/HCH/HPE/HCE). Il ne consomme rien en hiver et sa consommation annuelle d’été est de 73714 kWh en HP et de 37341 kWh en HC.

Quel est le montant du TURPE ?

Réponse du fournisseur : 5462 € HTT
La bonne réponse : 3438 € HTT

 

Comment expliquer cette erreur ?

C’est en décomposant le calcul du TURPE que j’ai réussi à trouver :

  • Abonnement (40.833 x 12) : 490 €
  • Composante de Gestion du TURPE : 55.44 €
  • Composante de Comptage du TURPE : 399.24 €
  • Composante de Soutirage (fixe) du TURPE : 1015.56 €
  • Composante de Soutirage (variable) du TURPE : 1967.96 €
  • Consommation : 4519.25 €

Le seul moyen d’arriver au résultat du fournisseur est d’additionner l’abonnement, la consommation et les composantes de gestion et de comptage : 5463.92 €. On y est à 2 € près.

Le commercial a donc inclus dans le calcul de son TURPE un élément qui ne devraient jamais y figurer : le montant de la consommation. Il a également « oublié » les deux composantes de soutirage.

 

Ces problèmes de calculs sont récurrents chez ce fournisseur. C’est la raison de mon « coup de gueule”.
Pour éviter toute distorsion de concurrence, rassurer les clients et conserver une image professionnelle, il serait souhaitable que ce fournisseur mette à disposition de ses commerciaux des outils permettant de simuler des budgets électricité justes, avec un TURPE correct.
Il est vrai que la plupart du temps, cela démontrerait que ses offres ne sont pas placées par rapport à celles de ses concurrents, … mais ce n’est pas toujours le cas.

 

Voilà. Je me suis un peu lâché aujourd’hui. Mais j’espère que cela permettra au plus grand nombre de comprendre que le calcul d’un budget électricité est une chose sérieuse, et que même les plus grandes sociétés françaises ne peuvent pas se permettre d’écrire ou dire des choses inexactes dans leurs propositions, simplement pour garder des parts de marché.

 


Maintenant, à vos tableurs ! Et si vous avez des doutes sur les calculs de votre fournisseur d’électricité, n’hésitez pas à prendre contact avec moi. Pour cela, il vous suffit d’écrire un commentaire en bas de cet article. Je vous aiderai volontiers à y vous plus clair.


 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 thought on “Simulations de TURPE électricité : le grand n’importe quoi !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *